imheidf
Institut Milton H. Erickson Ile-de-France

Notes de Lectures

Hommage à François Roustang (1923-2016), par Christine GUILLOUX




CHEMIN FAISANT, IL SUFFIT D'UN GESTE

En finir avec la plainte, l’explication, le vouloir. En finir avec l’effort, l’épuisement à la recherche de solutions, l’attachement à des repères connus. Revenir à notre sensorialité, dépolluée d’oripeaux de paroles, de discours, d’analyses, de légendes. Revenir à la source première, à l’expérience première de nos sens, sans mots, à l’expérience de la fluidité de la vie. Ne rien faire, ne rien vouloir, juste se mettre là où l’on est. Laisser le temps se suspendre, laisser s’ouvrir le champ/chant des possibles, se laisser danser.

Entrer dans la danse, entrer dans la transe. Entrer dans les mots et cahoter. Entrer dans les mots d’un homme qui se donnait la parole pour s’en libérer, pour nous en libérer. Pas si facile d’entrer dans son indignation, sa rébellion envers les apôtres de la parole. L’hypnose est venue à lui. Pas si facile d’en faire l’apprentissage. Mais "Qu'est-ce que l'hypnose ?". Je repris la lecture maintes et maintes fois. Et en mars 2008, je me pris à écrire sur ce livre sans cesse revisité. En anglais, pour faire connaître le remarquable travail de François Roustang à d'autres professionnels dans la Newsletter de la Milton H. Erickson Foundation

Je ne sais plus très bien où et quand j’ai rencontré François Roustang pour la première fois. Lecture ou conférence ? Je me souviens les sens, la profondeur, le mystère, la distance, la hauteur, l’indifférence. Je me souviens l’élégance, la délicatesse, la poésie, la beauté. Je me souviens cette soirée que je pourrais nommer « Impression au soleil couchant » où les étoiles inaccessibles devenaient à portée de présence, à clé de sol.

François m’a accompagnée, m'accompagne dans le silence des textes, dans l'immanence des sensations, dans la mise en lien avec le monde, dans l'ouverture à l'inconnu, dans le mouvement et la fluidité de la vie.

Le 23 novembre 2016, François Roustang s'est éteint. Il nous demeure. Installons-nous bien, prêts à écouter, voir, sentir, prêts à comprendre et à ne pas comprendre. Tous sens en éveil, laissons-nous inspirer, laissons-nous inventer.

Christine Guilloux
25.11.2016






Revue Hypnose & Thérapies Brèves

Galerie
Christine Guilloux IMHEIDF 2014
ish2017
symposium IMHEIDF 2014
Dr Remi Garcia IMHEIDF 2014
Aleksandra KOSINSKA IMHEIDF
imheidf
Dr Charles Jousselin IMHEIDF 2014
Pr François Goupy IMHEIDF 2014
Laurent Gross IMHEIDF 2014