imheidf

Institut Milton H. Erickson Ile-de-France


Notes de Lectures

Milton H. Erickson




Milton H. Erickson
« Un thérapeute hors du commun« , c’est ainsi que Jay Haley avait qualifié Milton H.Erickson avant de lui rendre hommage dans un livre magistral en 1973. Une manière de bousculer le monde des thérapeutes et des cliniciens et de l’ouvrir à une approche, plus humaine, plus investie et engagée dans la relation à l’autre.

Né dans la ville minière d’Aurum au Nevada le 5 décembre 1901, daltonien et amusique, Milton Hyland Erickson va très vite prendre conscience de la relativité des perceptions, de ces filtres de perception qui nous font appréhender et expérimenter le monde d’une manière étriquée et réductrice. Ses parents achètent une ferme dans le Wisconsin avec toute leur petite famille. Sept soeurs et un frère pour participer aux travaux de la ferme. A l’école, Milton H. Erickson se découvre dyslexique mais il n’a guère le temps de s’apesantir sur ses troubles. A 17 ans, il est atteint de poliomyélite. De là, naîtra la légende de Milton H. Erickson – une légende qui n’en demeure pas moins sa vie.

« Alors que j’étais allongé dans mon lit cette nuit-là, j’ai entendu les trois médecins dire à mes parents, dans la pièce à côté, que leur fils serait mort au matin. J’ai ressenti une angoisse intense à l’idée que quelqu’un puisse dire à une mère que son fils serait mort le lendemain matin. » Milton demanda à sa mère que son lit soit déplacé de telle manière qu’il puisse jouir du coucher du soleil. Après trois jours de coma, Milton H. Erickson se réveilla paralysé, capable cependant de bouger les yeux et de parler. Un long travail d’apprentissage se mit en place. Observant finement, extrèmement finement, ses soeurs et son frère, et en particulier, les premiers pas de sa plus jeune soeur, il développe une capacité à percevoir les plus infimes signes non-verbaux, à noter les incohérences, ou plutôt, les non-concordances entre le langage verbal et le langage non verbal. Ses observations et ses efforts l’amènent à faire l’expérience concrète de l’hypnose et à en découvrir les effets thérapeutiques. « Je ne pouvais même pas dire où se trouvaient mes bras et mes jambes dans mon lit. C’est ainsi que j’ai passé des heures à essayer de localiser ma main, mon pied, ou mes orteils, en guettant la moindre sensation, et je suis devenu particulièrement attentif à ce que sont les mouvements.«

En quelques trois années, il parvient à récupérer mobilité et motricité. Bancal certes, marchant certes avec des béquilles, il entreprend en 1921 des études de médecine et de psychologie à l’Université du Wisconsin. En juin 1922, il part, sans le copain avec qui un périple en canoe dans les lacs du Wisconsin, voyage donc seul, parcourt quelques 1 000 miles et en revient avec une canne et sur ses deux jambes !

Plus de 50 années consacrées à des recherches sur l’hypnose et sur la suggestion, de l’Univsersité du Wisconscin puis au State Hospital for Mental Diseases à Howard dans le Michigan, au Worcester Hospital dans le Massachussets.
Ces derniers temps, on s’est beaucoup questionné sur l’efficacité des thérapies : pour beaucoup, c’est la personnalité du thérapeute, sa compétence et sa force qui sont en cause. Ce livre présente clairement la façon de faire de celui qui est presque devenu un mythe aux Etats-Unis : Milton H. Erickson. Une large part est donnée à sa parole même, et on découvre comment chaque personne, grâce à la compétence et à la pratique d’un thérapeute exceptionnel, et quelles que soient les difficultés, peut changer et vivre sa part de bonheur. L’ouvrage de Jay Haley suit les grandes étapes de la vie et met en relief la manière très souple, imprévisible, créatrice, dont les crises sont dénouées par Erickson, toujours prêt à payer de sa personne pour aider le patient. Un livre qui peut faire réfléchir tous ceux qui mettent en doute les changements que peut susciter un vrai thérapeute. Ce sont des histoires, et quelque chose de notre histoire.




Revue Hypnose & Thérapies Brèves

Galerie
Laurent GROSS IMHEIDF
ish2017
Aleksandra KOSINSKA IMHEIDF
imhe
Dr Irene Bouaziz IMHEIDF 2014
symposium IMHEIDF 2014
Dr Remi Garcia IMHEIDF 2014
1er Symposium IMHEIDF 2014
Dr Thierry Servillat IMHEIDF 2014