imheidf
Institut Milton H. Erickson Ile-de-France

Notes de Lectures

Une libellule comme emblème.




Une libellule comme emblème.
Libellule, libellule, et pourquoi pas une tortue, un héron, une antilope ?

Milton H. Erickson collectionnait les sculptures en bois de fer des indiens Seri, au Mexique. Majestueuses étaient les tortues, synonymes, dans nombres de cultures, de longue vie.

La libellule, aquatique puis aérienne, métamorphosée en objet volant identifié, transparente et irisée de bleu ou de vert ou de rouge, signe une présence légère et subtile et une mobilité à toute épreuve. Elle vole gaiement, délicatement, élégamment tout en sachant faire machine arrière, ou avant, monter et descendre, pousser des pointes d’accélération. Clins d’oeil à tous les temps, par tous les temps. Elle sait ignorer les distractions, concentrer son attention, sélectivement et atteindre son objectif. Clins d’oeils à nos flexibilités neuronales. Dragonfly ou damselfly ?

Dans les cultures amérindiennes, la libelle est le symbole de la joie et de la légèreté d’être, de la lumière, de la vitesse, de l’adaptabilité, de la transformation autant que du plus petit changement de/dans la vie.

Un animal totem par excellence pour nous connecter à nos émotions et à notre présence au monde. Pour nous rappeler à la magie de la vie. Pour nous inviter à nous épanouir et à continuer à grandir.




Revue Hypnose & Thérapies Brèves

Galerie
Christine Guilloux IMHEIDF 2014
ish2017
symposium IMHEIDF 2014
Dr Remi Garcia IMHEIDF 2014
Aleksandra KOSINSKA IMHEIDF
imheidf
Dr Charles Jousselin IMHEIDF 2014
Pr François Goupy IMHEIDF 2014
Laurent Gross IMHEIDF 2014